Étiquette : The Broken Circle Breakdown

Attention ce film est un fruit pimenté sur une branche très haute de l’arbre du cinema

« l’espagnol avait sa guitare à la main, l’italien une mandoline et le juif avait un violon, l’africain avait un banjar qui est l’ ancêtre du banjo actuel »


Alabama Monroe (The Broken Circle Breakdown) est un film dramatique belgo-néerlandais réalisé par Felix Van Groeningen, sorti en 2012.
la musique : The Boy Who Wouldn’t hoe corn
« Le garçon qui ne saurait pas sarcler le maïs »
Avec Johan Heldenbergh (VF: Hugues Boucher) : Didier/Monroe
Veerle Baetens (VF: Capucine Lespinas) : Élise/Alabama
Nell Cattrysse : Maybelle
Geert Van Rampelberg (VF: Philippe Leroy) : William
Nils de Caster (VF: Christophe Reymond) : Jock
Robby Cleiren (VF: Régis Royer) : Jimmy
Bert Huysentruyt (VF: Jean-Luc Atlan) : Jef
Jan Bijvoet : Koen
Blanka Heirman : Denise
Didier, ancien punk, joue du banjo dans un groupe de bluegrass et apprécie le mode de vie américain. Élise tient un salon de tatouage et a pris pour habitude de se faire tatouer2 à chaque histoire amoureuse. Les deux connaissent une histoire d’amour passionnée et extravagante. Didier, à l’annonce de sa nouvelle paternité, décide de finir les travaux dans sa ferme alors qu’il vivait dans une caravane. Élise intègre son groupe en tant que chanteuse pour vivre une vie de bohème centrée sur la musique. Mais leur fille, à ses sept ans, développe un cancer auquel elle ne survivra pas malgré plusieurs chimiothérapies.

Chacun tente de surmonter ce décès différemment, Didier se tourne vers le scientisme, surtout quand il découvre que George W. Bush émet un veto sur la recherche sur les cellules souches embryonnaires sous pression des intégristes religieux, pro-vie et créationnistes. Élise se réfugie dans le spiritisme et la réincarnation.