Catégorie : cinema

« Quel est la couleur de vos yeux »

« plan drague Magistral ! »

Vicky Cristina Barcelona est un film écrit et réalisé par Vicky Cristina Barcelona
Avec Javier Bardem, Penelope Cruz, Rebecca Hall, Scarlett Johansson
À Barcelone, Vicky et Cristina, deux Américaines, sont hébergées chez la famille de Vicky pour l’été, l’une pour achever son master en identité catalane avant son mariage, l’autre pour se remettre de sa dernière rupture et continuer à chercher des expériences sensuelles et amoureuses. C’est alors que Juan Antonio, artiste peintre charmeur, leur propose de venir passer un week-end à Oviedo, pour passer du bon temps ensemble, et éventuellement faire l’amour. Malgré une première réticence de Vicky, les deux amies s’envolent alors avec lui pour le week-end. Des problèmes apparaissent, les deux femmes ayant une vision diamétralement opposée de ce que peut être l’amour et son approche. La situation se compliquera plus tard quand réapparaîtra María Elena, l’ex-femme de Juan Antonio, avec laquelle il entretient une relation encore violente après un divorce où elle a manqué de le tuer…

Demande en Mariage !

Love Actually, ou Réellement l’amour au Québec, est une comédie romantique britannique écrite et réalisée par Richard Curtis et sortie en salles en 2003. Le film se penche sur les différents aspects de l’amour montré à travers dix histoires distinctes impliquant un large éventail de personnages, dont beaucoup sont reliés entre eux, et leur évolution. Située principalement à Londres, l’action de Love Actually commence cinq semaines avant les fêtes de Noël, et se joue comme un compte à rebours jusqu’à la fête, suivie d’un épilogue un mois après les événements.
Film choral dont la distribution réunit notamment Hugh Grant, Liam Neeson, Emma Thompson, Colin Firth, Bill Nighy, Laura Linney, Alan Rickman, Keira Knightley, Rowan Atkinson et Andrew Lincoln,
Le destin de plusieurs personnes : une rock-star has-been sur le retour et son manager ; un couple récemment marié et leur ami amoureux de la mariée ; un écrivain qui vient d’être trompé par sa petite amie et qui fait la rencontre de son employée de maison portugaise ; un autre couple et la secrétaire du mari ; le Premier ministre et sa jeune collaboratrice ; un enfant, amoureux d’une jeune fille de son école et son beau-père, veuf, qui lui donne des conseils ; une employée tiraillée entre son frère autiste et l’amour qu’elle ressent pour un collègue ; un jeune à la conquête de l’Amérique pour trouver des filles et des comédiens sur fond de Noël : c’est une histoire d’amour, de sentiments et d’humour.

Jamie (Colin Firth), un écrivain, apparaît tout d’abord lorsqu’il se prépare pour assister au mariage de Juliet et de Peter. Sa petite amie (Sienna Guillory) décide de ne pas y aller, prétendant être malade, mais quand Jamie retourne chez lui, il la découvre avec son propre frère. Jamie se retire alors en France, dans la solitude d’une petite maison pour se plonger dans l’écriture. Il rencontre alors Aurélia (Lúcia Moniz), l’employée de maison qui ne parle que le portugais. Ils essayent de communiquer, en dépit de la barrière linguistique. Leur amour grandit, et le départ de Jamie, qui retourne en Angleterre pour Noël, est un déchirement. Une fois revenu chez lui, Jamie se lance dans des cours de portugais, langue maternelle d’Aurélia. La veille de Noël, Jamie décide de ne pas assister à la fête familiale et retourne auprès d’Aurélia pour lui demander sa main. Elle accepte dans son anglais qu’elle vient de commencer à apprendre.

New York Melody de John Carney (2013)


New York Melody ou Begin Again est une comédie dramatique américaine écrite et réalisée par John Carney sortie en 2013
Avec Keira Knightley, Adam Levine, Mark Ruffalo, Hailee Steinfeld
Greta et Dave ont quitté l’Angleterre pour emménager à New York. Ils ont tous les deux une grande passion… la musique. Dave a décroché un contrat solo avec une grosse maison de production. Après être parti à Los Angeles pour enregistrer en studio, il annonce à Greta, avec une chanson, qu’il la quitte pour son attachée de presse. Totalement abattue, effondrée et fauchée, elle décide de rentrer en Angleterre. Lors de sa dernière soirée à New York, à l’invitation de Steve son ami et nouveau colocataire, Greta interprète une de ses créations sur scène dans un bar, où Dan Mulligan, un producteur de musique alcoolique, dépressif et sur le déclin l’entend chanter. Il a alors une illumination et son talent le fascine. Il lui propose alors de produire son album… dans les rues de New York

 

« Tell Me If You Wanna Go Home » auteurs Gregg Alexander, Nick Lashley interprète Keira Knightley

Un Magnifique live sur les toits de Manathan avec une jeune musicienne Hailee Steinfeld, de son vrai nom Vera Hailee Steinfeld, c’est une actrice et chanteuse américaine, née le 1 à Los Angeles, Californie. Elle est notamment connue pour son rôle dans le film True Grit pour lequel elle a été nommée aux Oscars comme meilleure actrice dans un second rôle.

Dans New york Melody elle joue le role de la fille du producteur,Mark Ruffalo et  interprète un excellent solo de guitare, un sommet de  distorsion harmonique.

 

« Ne faites pas de photos » une des plus belle scène de Romy Schneider

La Beauté d’une femme perdue dans un monde salit qui n’est pas le sien,

Un regard si puissant qu’on ne peut le tenir,

Cette scène, 

Fait définitivement de Romy une grande Actrice

et du Cinema un Art Majeur


« Ne faites pas de photos » une des plus belle… par 432hzonline

 

 

L’important c’est d’aimer est un film du réalisateur polonais Andrzej Żuławski, sorti en 1975. Avec Romy Schneider jacques dutronc Fabio Testi.

Un photographe rencontre une actrice de seconde zone qui, pour subsister, tourne des films pornographiques. Rencontre importante mais pas encore assez pour faire naître entre eux un lien véritable. Nadine éprouve d’ailleurs un attachement profond pour son mari, Jacques, gentil clown triste qui vit dans un monde intérieur et dont la fantaisie cache mal la détresse.

Le film sort alors que Romy Schneider est au sommet de sa gloire : cinq ans après La Piscine et quatre après Les Choses de la vie, l’actrice connaît un énorme succès, à la fois public et critique, avec le film d’Andrzej Żuławski, qui lui vaut un César de la meilleure actrice en 1976.

 

« La famille c’est comme les godasses, plus qu’ elles vous serrent, plus qu’ elles vous font mal »

 

Affreux, sales et méchants (Brutti, sporchi e cattivi) est un film italien réalisé par Ettore Scola, sorti en 1976.
Lors de la 29e édition du festival de Cannes, il remporte le Prix de la mise en scène.
Avec Nino Manfredi, Marcella Battisti, Francesco Crescimone, Silvia Ferluga, Franco Merli, Maria Bosco
Le film raconte la vie quotidienne d’une famille italienne du quart-monde, originaire des Pouilles, dans un bidonville de Rome au début des années 1970. Une vingtaine de personnes — parents, enfants, leurs conjoints ou amants, petits-enfants et la grand-mère — s’entassent dans un sordide taudis, vivant de larcins et de prostitution, sous l’autorité tyrannique du patriarche borgne, Giacinto Mazzatella, avare et violent. Celui-ci possède une liasse d’un million de lires, reçues en indemnité pour avoir perdu l’usage d’un œil. Il est obsédé par la crainte qu’un de ses proches puisse lui dérober son magot.

C’est alors qu’il s’entiche d’une prostituée obèse, commence à dépenser son argent avec elle et l’invite même à venir habiter chez lui avec sa famille, ce qui attise la colère de son épouse. Celle-ci, pour laver l’affront, organise avec toute la famille l’assassinat du mari et père indigne.

 

Attention l’abus d’alcool et de cocaine peut sauver des vies !

Attention l’abus d’alcools et de Cocaïne peut sauver des vies !

Non pas de surprise on est bien à Holywood dans le cinema de la morale et des bons sentiments, meme si Robert Zemeckis nous balade au bords de l’abîme du civilement correct,  c’est en trompe l’oeil pour mieux nous faire avaler une énorme redemption du heros.

Fallait t’il mourir à jeun prisonnier de sa peur  d’homme ou sous cocaïne oser l’impossible et sauver des vies ? …

Vous dites çà parce que vous ètes pas dans l’avion !.

Je propose de mettre une à deux dose, au cas ou dans la valise de secours des pilotes! …

On ne sait jamais…

Malgrès tout de très belles scènes dans ce film et un Oscar et Golden Globes 2013 meilleur acteur pour  Denzel Washington au sommet de son art.

« Est-ce que vous pouvez m’apporter un café fort très sucré et des comprimés d’aspirine »

Flight ou Vol au Québec est un film dramatique américain produit et réalisé par Robert Zemeckis sorti en 2012.
Avec Denzel Washington, Kelly Reilly, Don Cheadle, Bruce Greenwood
Whip Whitaker, pilote de ligne chevronné, réussit à faire atterrir son avion en catastrophe après une défaillance en plein ciel. Six personnes meurent dans l’accident.

Il est salué comme un héros après le crash, mais le NTSB (Conseil national de la sécurité des transports) mène l’enquête pour déterminer les responsabilités. Whip, alcoolique et consommateur de cocaïne et de cannabis, dissimule sa consommation d’alcool la veille, le matin et durant le vol. Il demande à une hôtesse de passer sous silence les détails qui pourraient l’accabler. Il s’assure que son copilote ne révèlera pas qu’il était encore saoul de la veille.

À l’hôpital, il fait la connaissance de Nicole, admise à la suite d’une surdose d’héroïne. Une fois sortis, ils entament une relation, mais elle finit par le quitter à cause de son alcoolisme.

L’avocat qui défend Whip arrive à faire invalider le rapport d’analyse toxicologique, qui révèle qu’il était sous les effets de l’alcool et de la cocaïne lors de l’accident. Arrive l’audition devant le NTSB. Whip ment sur son état au moment de l’accident, avant finalement de craquer et de révéler qu’il est alcoolique et qu’il avait consommé de l’alcool.

Il est finalement condamné à quelques années de prison, et arrête de boire.

« Mesdames et messieurs veuillez attacher vos ceintures, attacher immédiatement vos ceintures ! » 

 

 

 

« Traitez là comme une Reine, une Reine ! »

 

Comme une reine (Réalisation : Ettore Scola) sketchs 9
Nouveaux Monstres (I Nuovi mostri) est un film italien composé de 12 sketchs (14 dans la version originale) réalisés par Mario Monicelli, Dino Risi et Ettore Scola, sorti le 15 décembre 1977.
Avec Alberto Sordi, Nerina Montagnani
Les Nouveaux Monstres présente une douzaine de tableaux sombres et amers, qui mettent en scène l’évolution de la société dans des situations encore plus immorales que dans Les Monstres de 1963. La version italienne comporte deux tableaux supplémentaires inédits en France, intitulés Il Sospetto et Con i saluti degli amici.

Les intellectuels, l’Église, la domination masculine continuent à être les cibles favorites de Dino Risi. Il s’agit de rendre compte de la désillusion ambiante. Dans ce second film, la brutalité et la crudité atteignent de nouveaux sommets.

Ce long métrage dénonce l’hypocrisie, le sexisme et l’Église. Pour aborder ces sujets délicats, Dino Risi utilise la comédie qui a valeur morale. Grâce à ce ton de comédie, la dénonciation est comme prise à la légère, et le film rendu moins rébarbatif. La comédie permet surtout aux spectateurs de prendre du recul et rend la critique sociale encore plus pertinente. Ce sentiment se ressent particulièrement à la fin du film.