Auteur : jean

« Quel est la couleur de vos yeux »

« plan drague Magistral ! »

Vicky Cristina Barcelona est un film écrit et réalisé par Vicky Cristina Barcelona
Avec Javier Bardem, Penelope Cruz, Rebecca Hall, Scarlett Johansson
À Barcelone, Vicky et Cristina, deux Américaines, sont hébergées chez la famille de Vicky pour l’été, l’une pour achever son master en identité catalane avant son mariage, l’autre pour se remettre de sa dernière rupture et continuer à chercher des expériences sensuelles et amoureuses. C’est alors que Juan Antonio, artiste peintre charmeur, leur propose de venir passer un week-end à Oviedo, pour passer du bon temps ensemble, et éventuellement faire l’amour. Malgré une première réticence de Vicky, les deux amies s’envolent alors avec lui pour le week-end. Des problèmes apparaissent, les deux femmes ayant une vision diamétralement opposée de ce que peut être l’amour et son approche. La situation se compliquera plus tard quand réapparaîtra María Elena, l’ex-femme de Juan Antonio, avec laquelle il entretient une relation encore violente après un divorce où elle a manqué de le tuer…

Demande en Mariage !

Love Actually, ou Réellement l’amour au Québec, est une comédie romantique britannique écrite et réalisée par Richard Curtis et sortie en salles en 2003. Le film se penche sur les différents aspects de l’amour montré à travers dix histoires distinctes impliquant un large éventail de personnages, dont beaucoup sont reliés entre eux, et leur évolution. Située principalement à Londres, l’action de Love Actually commence cinq semaines avant les fêtes de Noël, et se joue comme un compte à rebours jusqu’à la fête, suivie d’un épilogue un mois après les événements.
Film choral dont la distribution réunit notamment Hugh Grant, Liam Neeson, Emma Thompson, Colin Firth, Bill Nighy, Laura Linney, Alan Rickman, Keira Knightley, Rowan Atkinson et Andrew Lincoln,
Le destin de plusieurs personnes : une rock-star has-been sur le retour et son manager ; un couple récemment marié et leur ami amoureux de la mariée ; un écrivain qui vient d’être trompé par sa petite amie et qui fait la rencontre de son employée de maison portugaise ; un autre couple et la secrétaire du mari ; le Premier ministre et sa jeune collaboratrice ; un enfant, amoureux d’une jeune fille de son école et son beau-père, veuf, qui lui donne des conseils ; une employée tiraillée entre son frère autiste et l’amour qu’elle ressent pour un collègue ; un jeune à la conquête de l’Amérique pour trouver des filles et des comédiens sur fond de Noël : c’est une histoire d’amour, de sentiments et d’humour.

Jamie (Colin Firth), un écrivain, apparaît tout d’abord lorsqu’il se prépare pour assister au mariage de Juliet et de Peter. Sa petite amie (Sienna Guillory) décide de ne pas y aller, prétendant être malade, mais quand Jamie retourne chez lui, il la découvre avec son propre frère. Jamie se retire alors en France, dans la solitude d’une petite maison pour se plonger dans l’écriture. Il rencontre alors Aurélia (Lúcia Moniz), l’employée de maison qui ne parle que le portugais. Ils essayent de communiquer, en dépit de la barrière linguistique. Leur amour grandit, et le départ de Jamie, qui retourne en Angleterre pour Noël, est un déchirement. Une fois revenu chez lui, Jamie se lance dans des cours de portugais, langue maternelle d’Aurélia. La veille de Noël, Jamie décide de ne pas assister à la fête familiale et retourne auprès d’Aurélia pour lui demander sa main. Elle accepte dans son anglais qu’elle vient de commencer à apprendre.

Le Lac des Signes de Rudolf Nureyev par Serge Gainsbourg

Le Lac des cygnes est un ballet en quatre actes sur une musique de Piotr Ilitch Tchaïkovski et une choregraphie de Rudolf Nureyev mais imaginons que Serge Gainsbourg auteur compositeur se soit penché sur cette oeuvre pour nous proposer une alternative, sa vision d’artiste !…Un peu décalée, sulfureuse.. mais dans le respect du travail des danseurs.
Avec le Requiem pour un con (remix 91) musique du film « La Horse » et Comic Strip avec Brigitte Bardot…
La Magie c’est aucun point de montage, sauf au premier changement de musique et aux dernier plans.

C’ est le Hazard d’une rencontre d’artistes, Un couple recomposé
Qui n’enlèvent rien à l’oeuvre originale que nous aimons toujours
Mais lui rend hommage. Cette rencontre est juste un rebond
Pour d’autres partages …)

 

Swan Lake (the best parts),
Tchaikovsky,
Vienna State Ballet
Vladimir Shishov
Olga Esina

« Ne faites pas de photos » une des plus belle scène de Romy Schneider

La Beauté d’une femme perdue dans un monde salit qui n’est pas le sien,

Un regard si puissant qu’on ne peut le tenir,

Cette scène, 

Fait définitivement de Romy une grande Actrice

et du Cinema un Art Majeur


« Ne faites pas de photos » une des plus belle… par 432hzonline

 

 

L’important c’est d’aimer est un film du réalisateur polonais Andrzej Żuławski, sorti en 1975. Avec Romy Schneider jacques dutronc Fabio Testi.

Un photographe rencontre une actrice de seconde zone qui, pour subsister, tourne des films pornographiques. Rencontre importante mais pas encore assez pour faire naître entre eux un lien véritable. Nadine éprouve d’ailleurs un attachement profond pour son mari, Jacques, gentil clown triste qui vit dans un monde intérieur et dont la fantaisie cache mal la détresse.

Le film sort alors que Romy Schneider est au sommet de sa gloire : cinq ans après La Piscine et quatre après Les Choses de la vie, l’actrice connaît un énorme succès, à la fois public et critique, avec le film d’Andrzej Żuławski, qui lui vaut un César de la meilleure actrice en 1976.

 

« La famille c’est comme les godasses, plus qu’ elles vous serrent, plus qu’ elles vous font mal »

 

Affreux, sales et méchants (Brutti, sporchi e cattivi) est un film italien réalisé par Ettore Scola, sorti en 1976.
Lors de la 29e édition du festival de Cannes, il remporte le Prix de la mise en scène.
Avec Nino Manfredi, Marcella Battisti, Francesco Crescimone, Silvia Ferluga, Franco Merli, Maria Bosco
Le film raconte la vie quotidienne d’une famille italienne du quart-monde, originaire des Pouilles, dans un bidonville de Rome au début des années 1970. Une vingtaine de personnes — parents, enfants, leurs conjoints ou amants, petits-enfants et la grand-mère — s’entassent dans un sordide taudis, vivant de larcins et de prostitution, sous l’autorité tyrannique du patriarche borgne, Giacinto Mazzatella, avare et violent. Celui-ci possède une liasse d’un million de lires, reçues en indemnité pour avoir perdu l’usage d’un œil. Il est obsédé par la crainte qu’un de ses proches puisse lui dérober son magot.

C’est alors qu’il s’entiche d’une prostituée obèse, commence à dépenser son argent avec elle et l’invite même à venir habiter chez lui avec sa famille, ce qui attise la colère de son épouse. Celle-ci, pour laver l’affront, organise avec toute la famille l’assassinat du mari et père indigne.

 

BRAZIL « l’ Ombre de nos cauchemars »

Brazil est un film de science-fiction britannique réalisé par Terry Gilliam, sorti en 1985.

« Qu’est-ce qui explique à votre avis la soudaine aggravation des attentas terroristes ? »

« Le père Noel comment est-ce qui pourra entrer, il faudrait une cheminée? »

« Désolé, le reveil n’a pas sonné » extrait de Brazil de Terry Gilliam 1985

Brazil est un film de science-fiction britannique réalisé par Terry Gilliam, sorti en 1985.
Avec Jonathan Pryce, Robert De Niro, Kim Greist, Katherine Helmond, Ian Richardson, Michael Palin, Bob Hoskins,Ian Holm
Sam Lowry est un bureaucrate dans un monde rétro-futuriste totalitaire. Il se contente de son travail et de sa petite vie tranquille tout en s’échappant en rêve dans un monde de héros romantiques. Son existence satisfaite, mais solitaire, est compliquée par l’arrestation brutale d’un certain Archibald Buttle, en raison d’une erreur administrative. Il tente de réparer cette injustice et doit lutter contre un système extrêmement contrôlé qui le considère de plus en plus comme un dissident. Les tentatives de sa mère de lui obtenir une promotion, l’intrusion d’un chauffagiste rebelle au système, Harry Tuttle, et la survenue en chair et en os de la femme de ses rêves sont les autres éléments de l’intrigue.

Plan Séquence sans truquage à l’ancienne, mise en scène millimétrée avec une centaine de figurants.

Une sociétés Totalitaire héritée 1984 de George Orwell et des mark brothers.

Mème si le sang est bien rouge le rire est jaune. C est un cauchemar qui ne se prend pas au serieux.

Le thème musical de Brazil lumineux et joyeux vient décalé  ce monde gris et sans espoir.

la mise en scène de Terry Gillian est remarquable. Il joue de sa camera en virtuose,

s’amuse avec le spectateur multipliant les arrières plans et les doubles sens.

Ce Film est  un chef d’oeuvres d’un artiste inspiré du siècle dernier.

Avant la 3d, il fallait tout inventé sur le tournage, tromper l’oeil mais garder l’esprit pour le bonheur du spectateur, ce film sent la sueur et l’ argentique, l’intéligence et la critique d’un futur semblable à l’ombre de nos cauchemars qui n’ à de cesse que de nous rattraper…

 

« el pericoloso sporgersi »

Mes chers amis (Amici miei) est un film italien réalisé par Mario Monicelli en 1975

« Mais quelle merveilleuse idée, qui à inventé çà ? « 

La fameuse scène des gifles ! pour les nostalgiques des voyages en train quand ont pouvait ouvrir les fenêtres et regarder la gare s’éloignée et sentir le vent !.

 

Avec Ugo Tognazzi, Philippe Noiret, Bernard Blier, Gastone Moschin, Duilio Del Prete
Scénario Leonardo Benvenuti et Piero De Bernardi

Mes chers amis raconte l’histoire de cinq quadragénaires italiens qui ont cessé de grandir depuis qu’ils ont dix ans. Ils s’amusent avec leurs aventures de gamins – que ce soit des blagues ou autres – où tout est prétexte à rire. Meme si l’on perçois derriere les rires des sentiments plus sombres et parfois du désespoir.

« On est une bande mais de pauvre connards »